News

Les rêves sont des oeuvres d’arts

avec Vincent Bourilhon


 
Nuages et incendies: dans quel monde on vit?

C’est très difficile de qualifier le monde dans lequel on vit. Pour être franc, la réalité me fait extrêmement peur. L’Être Humain est une machine de guerre engagé contre lui même. Evidemment, ce n’est pas ce que je montre dans la plupart de mes photographies puisque mon art m’aide à échapper de ce quotidien qui m’effraie. Je suis aux antipodes de ma véritable vision de l’Homme. Mais il reste tout de même une petite partie en moi qui a foi en l’union et en la sincérité de l’individu.

Est-ce que les rêves sont possible seulement dans l’art?

Les rêves sont des oeuvres d’arts. Nous avons tous une âme d’artiste ancrée en nous. Les rêves sont donc possibles pour tous ceux qui sont prêt à les recevoir, et prêt à y croire. Je ne conçoit pas une vie sans rêve. Ce sont eux-mêmes qui ont bâti ce que nous sommes à présent, et ce que nous voulons être demain, qu’ils soient bons ou mauvais. Et l’Art est la pour les illustrer.

Innocence à part, quelles sont les choses de l’enfance que nous devrions regarder avec plus d’attention?

Je pense que ce que nous devons absolument préserver outre l’innocence, ce sont nos souvenirs. Nos quotidiens familiaux. Les petits gestes et les petites habitudes que nous faisions quand nous étions mômes, et que nous ne ferrions plus.

Vincent Bourilhon Clouds 3

Vincent Bourilhon Smoke

Une de tes journées type à Paris:

Je me lève très tard, je mange, je travail sur des images ou sur mon réseau photographique et je sors enfin prendre “l’air” — faire du skate, ou faire une image. Vous savez, quand on vit quotidiennement à Paris, nous perdons la magie de vivre dans une ville qui attire le monde entier. Malgré son image très bohème et romantique, Paris est très gris et bien trop agité pour quelqu’un comme moi qui préfère les endroits naturels. J’ai tout de même hâte de partir m’installer dans un endroit ou je pourrais davantage contempler la vie sans me presser. Depuis les derniers évènements, la capitale devient irrespirable. La paranoïa, l’angoisse, et l’interdiction. Nous vivons en ce moment, outre ces attentats, la naissance d’une France au modèle dictatorial sous un prétexte sécuritaire. C’est peut-etre encore pire que tout.

À quel point c’est important avoir le dernier modèle pour être un bon photographe ou vidéo maker?

Je pense que ce qu’il y a le plus important, c’est de faire confiance en son boulot, et de le faire avec la plus grande sincérité possible. Le plus important dans de tels métiers comme photographe ou vidéaste, c’est de s’éclater et de prendre plaisir à ce que l’on fait, peu importe la critique que l’on peut avoir. Je ne fais pas parti de ces gens qui pensent que la critique fait évoluer. Tout est une question de point de vue. Une oeuvre, c’est une partie de sois. C’est personnel.

Vincent Bourilhon Birdhouse

Quelque chose à propos de ta méthode et moyens:

J’imagine un concept d’image que je note ensuite sur un morceau de papier. Comme je ne suis pas aussi doué en photo-montage que ce que les gens peuvent penser, je vérifie avant tout si la partie montage de la future photographie est dans mes capacités. Si oui, je me lance dans l’aventure. Il me suffit juste d’un trépied, et d’un retardateur de dix secondes, le temps de me placer la ou je dois être sur l’image. Ensuite, je fais ma post-production et l’image prend forme. A vrai dire, mes photos sont un mixe de 50% de photo, et 50% de montage. Sans la retouche, mes photos ressemble à… Juste un personnage qui fait semblant d’avoir une baguette magique au milieu d’un champ. Mes formats carrés sont une association de 3 images horizontales que j’ai prise soigneusement avec mon trépied, pour éviter de recadrer directement sur une seule image, et perdre beaucoup de matière en conséquence.

Est-ce que tu essaies jamais quelque culpabilité “analogique” pendant la transition au digital?

Je n’ai jamais utilisé d’argentique. Et aujourd’hui, cela ne m’attire pas plus que ça. Si certains critiquent énormément le numérique, moi j’y vois beaucoup d’avantages. Ce qui change véritablement en matière de photographie, c’est ce à quoi on destine nos images. Avant, c’était tout sur papier ou en archive. Aujourd’hui, c’est quasiment de la banque d’image que l’on garde sur ordinateur. De plus, le numérique rend mé On a assisté à la naissance de nouvelles formes d’art, et ça, c’est merveilleux.

Thanks

Vincent Bourilhon Shoes

Vincent Bourilhon Fire

www.vincent-bourilhon.com

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: