News

Fade Away

Avec Romain Chassaing

Fade Cover

 

Méthode:

Pour être honnête, je n’ai pas une méthode précise, chaque projet est différent et mes envies évoluent en permanence. Ce qui ne change pas c’est un gros travail de préparation pour contrôler au maximum le projet, car pour les clips on a peut de temps de préparation et peu de temps de tournage. Donc on doit être bien au point pour prendre les bonnes décisions quand on est au milieu de la tempête.

Première impression:

Pour ce clip, la musique m’a vite transporté dans un univers cinématographique, je serais pas dire pourquoi, car si on l’écoute bien ça, ce n’est pas si cinématographique.

L’histoire:

Quand j’ai reçu le projet Fade Away de Vitalic, j’étais dans un train en direction d’un festival de court métrage, et dans ce train il y avait des affiches pour le festival, l’une des affiches illustrait un homme avec un pistolet silencieux. Je me suis dis que s’était un thème que je n’avait jamais exploré, alors je me suis mis a écrire en suivant ce thème, quand le train est arrivé à la gare j’avais fini d’écrire mon idée.

Techniques et équipement:

On a tourné en camera Alexa avec Fabien Benzaqem qui est le directeur de la photographie sur ce projet. On a utilisé travelling et steady dam. Je suis très content des mouvements de steadycam dans le clip, ils ont été fait par Loic Andrieu.

Romain Lat1

Vitalic bizarre:

Il y a des sons “bizarre” chez Vitalic.

L’importance du clip:

Je dirais que les bons clips accompagnent les bonnes chansons, mais sans une bonne musique difficile de faire un bon clip.

La scène:

C’est très excitant car il y a beaucoup de réalisateurs et collectifs de réalisateurs très talentueux, on est toujours stimulé par des nouveaux projets, ça motive, ça énerve, et ça donne envie de toujours faire mieux. Je travaille avec mes deux associés producteur Nicolas Tiry et Edouard Chassaing — mon cousin — et le clip est un espace avec peu de contrainte créative, on s’amuse, the videoclip scene est très stimulant pour tout le monde.

La vidéo du passé:

Il y en a trop.

Romain Low

Video
V for Vitalic
www.romainchassaing.com